Piante: plants Piante: plans with Elsa Leguévaques

These drawings and reference images result from a one year reflection on architecture and urbanism; a questioning based on the observation of certain plants - domestic plants mostly - understood as intermediaries between Nature, the domestic sphere and the urban sphere.

(1) Fountain
(2) Nevira
(3) Capri, 16 octobre 2013.
(4) Otto Dix, Nelly als Flora, 1940.
(5) Piranese 
(6) Chardon
(7) Goulu & Rensonnette, Eve effeuillant les roses, détail, dans John Milton, Le Paradis perdu, détail, 1855
(8) Pantheon
(9) Seuil

Piante: plants Piante: plans with Elsa Leguévaques

These drawings and reference images result from a one year reflection on architecture and urbanism; a questioning based on the observation of certain plants - domestic plants mostly - understood as intermediaries between Nature, the domestic sphere and the urban sphere.

(1) Fountain
(2) Nevira
(3) Capri, 16 octobre 2013.
(4) Otto Dix, Nelly als Flora, 1940.
(5) Piranese 
(6) Chardon
(7) Goulu & Rensonnette, Eve effeuillant les roses, détail, dans John Milton, Le Paradis perdu, détail, 1855
(8) Pantheon
(9) Seuil

Les plantes, peuvent témoigner à la fois dans le détail des relations entre la sphère domestique et la sphère publique, c’est à dire témoigner de la complexité, de la qualité (ou de la médiocrité) du vivre ensemble ; tout en participant de récits plus larges : leurs relations au climat, au paysage, à l’économie, les conditions de leur production... Et aussi les plantes aménagent. Elles sont tolérantes et précises, robustes et confortables (une pelouse). Elles peuvent évoluer, permettre à des lieux d’être fréquentés ou aimés.

L’architecture en tant qu’infrastructure standardisée peine généralement à témoigner en profondeur d’une réalité métropolitaine riche (elle témoigne plutôt de sa puissance). Les plantes échappent majoritairement aux effets de standardisation. Elles révèlent plus immédiatement leur appartenance à des circuits de production et de distribution, à un terroir, à une personne même. Leur présence ou leur agencement renseigne sur les différences, sur les climats de la métropole.